Manifeste pour un musée de la Kabylie

Stéphane ARRAMI
20 décembre 2018

Alors que création d'un musée pour la Kabylie serait un projet ambitieux qui participerait à la sauvegarde du patrimoine et l'ouverture du peuple kabyle sur le monde, aucun projet n'a abouti à ce jour.

Plusieurs associations sont en charge du dossier depuis des dizaines d'années.

Principes

Ce musée doit répondre aux attentes du public et sa programmation doit représenter le peuple kabyle dans ce qu'il a de plus authentique.

Ce lieu servira de mémorial de l'exil et de la déportation pour la Kabylie qui a connu plusieurs guerres coloniales.

La structuration de ce Musée de la Kabylie doit s'appuyer sur un débat intellectuel et scientifique indépendant du pouvoir algérien.

Des espaces seront consacrés aux illustres personnalités qui ont oeuvré pour la Kabylie, l'ont mérité par leurs actions où sont morts pour elle tel Matoub Lounès, ce qui éviterait toutes les controverses.

La conservation des oeuvres numériques et son partage avec tous les réseaux de musées du monde doit être facilité pour une libre circulation des idées.

Recommandations

Les crânes des chefs kabyles exécutés, toujours conservés au Louvre devront être remis aux instances dirigeantes de la Kabylie à savoir l'Anavad et rejoindre un Panthéon kabyle, autre édifice d'une Kabylie souveraine.

Pour rappel, en juillet 1857, les tribus de Kabylie ont été décimées par les canons et les baïonnettes de l'armée impérialiste française. La capture de Lalla Fatma N’Soumer a mis un terme à la première résistance. Les Kabyles n'auront de cesse de se soulever plusieurs fois encore jusqu’en 1871, l'année des déportations.

Les restitutions des musées français doivent prendre en compte les oeuvres d'art et objets spoliées à remettre au Musée de Kabylie.

Finalités

Ce lieu de mémoire se conçoit d'abord comme accessible au peuple kabyle en Kabylie.

Les recettes ne peuvent en aucun cas servir de légitimité ou de rente au régime colonial algérien.

Le Musée servira d'outil pour explorer la diversité des objets, des textes et supports mobilisables par l'historien et utilisables à des fins muséographiques.

Le lieu de l'implantation du Musée doit être analysé et permettre son accessibilité à tous les citoyens des régions de la Kabylie, dans une ville accessible par transport aérien et nouveaux modes de circulation de l'information.

Stéphane ARRAMI, Directeur de Kabyle.com et Amazigh 24

Amazigh 24, l'essentiel de l'info amazighe

Le magazine amazigh de référence. Toute l'information des Amazighs ( Berbères ) fiable, validée par nos contributeurs experts, pertinente et actualisée.

Fil info en direct ( langue culture berbere ), communiqués du mouvement culturel et associatif amazigh, contributions, vidéos sur les Imazighen de Tamazgha et du monde entier, articles de qualité sur la langue berbère commune, les langues et cultures amazighes !

Maroc - Algérie - Libye  - Niger - Tunisie - Burkina Faso - Mauritanie - Egypte - Mali - Canaries / Azawad - Rif - Kabylie / Diaspora
©2019-2013 AMAZIGH 24 – Stéphane Arrami Consultant SEO formateur - Citywizz Communications Tous droits réservés
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram