Création du collectif des avocats en soutien du Hirak

Rédaction Amazigh 24
16 janvier 2019
Hirak

Le 28 octobre 2016, Mohcine FIKRI, poissonnier à Al Hoceima, est mort broyé dans une benne à ordure en essayant de récupérer la cargaison d’espadons que la police venait de lui confisquer.

Un grand mouvement de protestation sociale baptisé Hirak a alors gagné la région du Rif au Maroc.

Cette révolte, qui portait les revendications des habitants d’une région historiquement délaissée, a été brutalement réprimée par l’Etat marocain.

Elle a conduit à l’arrestation de plus de 400 militants pacifiques. Cinquante-trois d’entre eux, considérés comme les leaders du mouvement, ont été transférés à Casablanca, placés en détention et poursuivis.

Les 26 et 28 juin 2018, à l’issue d’une procédure inique, le tribunal de Casablanca a condamné ces cinquante-trois militants à de lourdes peines allant jusqu’à 20 ans de prison.

Les observateurs locaux et internationaux ont dénoncé les atteintes graves portées aux droits de des militants du Hirak tant au stade des investigations – arrestations arbitraires, entraves dans l’exercice des droits de la défense – que pendant le procès.

Pire encore, des examens médicaux attestent que les accusés ont été menacés et frappés lors d’interrogatoires réalisés au siège de la brigade nationale de la police judiciaire. Leurs condamnations sont ainsi fondées sur des aveux extorqués par la police.

L’organisation non-gouvernementale Amnesty International a documenté et compilé ces graves violations dans un rapport publié le 17 décembre 2018.

Quarante-trois des cinquante-trois militants rifains ont interjeté appel de leur condamnation.

Leur procès a débuté le 14 novembre 2018 et se poursuit aujourd’hui devant la cour d’appel de Casablanca où les militants du Hirak comparaissent dans des cages de verre opaques sans qu’il leur soit donné la possibilité de faire justement valoir leurs droits.

Face à cette entreprise de criminalisation du mouvement social, les avocats marocains des accusés du Rif voient leur travail de défense entravé.

C’est pourquoi nous, Avocats signataires, témoignons notre pleine solidarité aux accusés du Rif et à leurs défenseurs.

Nous appelons également les autorités judiciaires marocaines à respecter, pour chacun des accusés, le droit à un procès équitable tel que garanti par les traités internationaux - Pacte relatif aux droits civils et politiques et Charte africaine des droits de l’homme et des peuples - auxquels le Maroc est partie.

Nous exigeons en particulier que les « aveux » obtenus par les services de police marocains sous la torture ou à la suite de violences soient écartés des débats.

La poursuite et la condamnation de militants pacifiques engagés dans la défense de leurs droits sociaux constituent, au Maroc comme en France, une atteinte inacceptable au fonctionnement démocratique de nos sociétés.

Signataires :

Anis HARABI (Barreau de Paris)

Matteo BONAGLIA (Barreau de Paris)

Adrien MAMERE (Barreau de Paris)

Dominique TRICAUD, Ancien Membre du Conseil de l’Ordre (Barreau de Paris)

Martin MECHIN (Barreau de Paris)

Xavier COURTEILLE (Barreau de Paris)

Eduardo MARIOTTI (Barreau de Paris)

Xavier SAUVIGNET (Barreau de Paris)

Alice BECKER (Barreau de Paris)

Aïnoha PASCUAL (Barreau de Paris)

Amel DELIMI (Barreau de Paris)

Hugo CADENA (Barreau de Paris)

Christelle MERCIER (Barreau de Lyon)
Nathan LAGUERRE (Barreau de Port-au-Prince)

Chirinne ARDAKANI (Barreau de Paris)

Raphaël KEMPF (Barreau de Paris)

Vaïté CORIN (Barreau de Paris)

Lamia EL FATH (Barreau de Paris)

Camille IDAS (Barreau de Paris)

Pierre HEDDI (Barreau de Paris)

Lucie SIMON (Barreau du Val-de-Marne)

Augustin NANCY (Barreau de Paris)

Pierre KAMPF (Barreau de Paris)

Xavier HERNANDO (Barreau de Paris)

Véronique CHAUVEAU (Barreau de Paris)

Danielle MERIAN, Avocat honoraire (Barreau de Paris)

Dominique ATTIAS, Ancienne Vice-Bâtonnière de l’Ordre, Membre du Conseil de l’Ordre (Barreau de Paris)

Muriel LAROQUE, Avocate honoraire (Barreau de Paris)

Adelaïde JACQUIN (Barreau de Paris)

Guy AURENCHE, Avocat honoraire (Barreau de Paris)

Raoul Marcelo SOTOMAYOR (Barreau de Paris)

Ridouan AIT CHIKHALI Chikhali (Barreau des Hauts de Seine)

Safya AKORRI (Barreau de Paris)

Amazigh 24, l'essentiel de l'info amazighe

Le magazine amazigh de référence. Toute l'information des Amazighs ( Berbères ) fiable, validée par nos contributeurs experts, pertinente et actualisée.

Fil info en direct ( langue culture berbere ), communiqués du mouvement culturel et associatif amazigh, contributions, vidéos sur les Imazighen de Tamazgha et du monde entier, articles de qualité sur la langue berbère commune, les langues et cultures amazighes !

Maroc - Algérie - Libye  - Niger - Tunisie - Burkina Faso - Mauritanie - Egypte - Mali - Canaries / Azawad - Rif - Kabylie / Diaspora

©2019-2013 AMAZIGH 24 – Stéphane Arrami Consultant SEO formateur - Création de site Amazigh - Tous droits réservés
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram