Écrivons à Emmanuel Macron

Aferki
16 mai 2020
Emmanuel Macron Wikimedia

Vu la situation à laquelle sont confrontés les Amazighs de Libye, et vu l’implication de la France, notamment par le soutien et l’assistance qu’elle apporte au criminel de guerre Khalifa Haftar, à la tête des “Forces armées arabes libyennes”, il convient interpeller Emmanuel Macron, Président de la République française, sur la politique pour le moins inacceptable, voir scandaleuse, que mène la France en Libye, une politique qui nuit aux intérêts des Amazighs.

Pour s’adresser à Emmanuel Macron, nous vous suggérons un modèle de lettre que vous pourrez toujours modifier et/ou adapter que vous pourrez envoyer soit par voie postale soit par voie électronique.

Association Tamazgha Paris

ⴰ ⵏⴰⵔⵉ ⵉ ⵎⴰⴽⵔⵓⵏ, ⴰⵙⵍⵡⴰⵢ ⵏ ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ, ⵖⴼ ⵉⵎⴰⵣⵉⵖⵏ ⵏ ⵍⵉⴱⵢⴰ

Par voie électronique :
Si vous optez pour l’envoi du courrier par Internet, il va falloir vous rendre au site de l’Élysée et envoyer votre message via un formulaire dédié à cela. Voici le lien :
Ecrire à Emmanuel Macron, Président de la République

Prenez soin de bien renseigner le formulaire et indiquer une bonne adresse électronique. En effet, vous allez recevoir un mail de confirmation qui permettra de confirmer votre courrier et déclencher son traitement par les services de la Présidence.

Copiez le message ci-dessous et collez-le dans le cadre réservé à "Votre message" :

Monsieur le Président,

Je me permets de m’adresser à vous au sujet de la situation en Libye, et tout particulièrement de la situation qu’affrontent les Amazighs (Berbères) de ce pays, notamment en ce moment où ils font face à la violence raciste et haineuse de Kahlifa Haftar qui a, par ailleurs, osé s’autoproclamer chef suprême de la Libye.
En effet, Khalifa Haftar s’est d’abord autoproclamé commandant en chef de l’armée nationale de Libye qu’il a par la suite baptisée "Forces armées arabes libyennes". Au mépris des instances onusiennes qui ont reconnu le Gouvernement d’union national (GNA), né des accords de Skhirat considérés comme la base pour la résolution pacifique de la crise libyenne, ce chef militaire a lancé une offensive en avril 2019 sur Tripoli en vue de s’emparer du pouvoir. Quoiqu’il prétende agir pour sauver la Libye de la menace des djihadistes, son action s’apparente à une tentative de coup d’Etat.
Une guerre est alors enclenchée entre les forces armées loyales au Gouvernement d’union nationale et les forces armées fidèles à Khalifa Haftar. Dans ce contexte, les Amazighs (Berbères) ne se sont pas engagés dans cette guerre car estimant que la force ne saurait être la solution. Ceci étant, ils ont bien évidemment désapprouvé les méthodes de Khalifa Haftar et ont dénoncé ses relents racistes exprimés publiquement notamment par l’appellation de son appareil militaire "Forces armées arabes libyennes". Faudrait-il, aussi, vous rappeler que les Berbères ont toujours refusé de reconnaître les instances libyennes tant que ces dernières n’accordent pas à la Berbérité la place qui est la sienne et tant que les Berbères ne jouissent pas de leurs droits fondamentaux.

Mais dans la nuit du 13 au 14 avril dernier, les forces de Khalifa Haftar ont opéré des frappes aériennes sur la ville berbère de Jadu, dans les montagnes de Nafoussa. Ces frappes qui auraient été opérées par des drones appartenant aux Emirats arabes unis ont fait huit victimes.

Ce chef de guerre qui agit au mépris même des Nations unies, est en train de menacer sérieusement la paix dans cette région. Et aujourd’hui il se lance dans une guerre visant directement les populations berbères, ce qui s’apparente à une guerre ethnique.

Connaissant les liens et les relations qu’entretient l’Etat français avec Khalifa Haftar, je viens vers vous afin de vous demander d’user de votre pouvoir afin de faire cesser à cet homme ses attaques notamment en territoire berbère.

Faudrait-il vous rappeler, Monsieur le Président, que les Berbères de Libye sont les seuls, pour le moment, qui soutiennent et exigent des institutions représentatives et démocratiquement élues ; ils plaident pour la mise en place d’un Etat qui ne soit ni entre les mains de militaires ni entre les mains de religieux. Les Berbères exigent la mise en place d’un Etat respectueux de la diversité ethnique, linguistique et culturelle de la Libye. Ces mêmes Berbères qui ont joué un rôle déterminant, et vous le savez très bien, dans la libération de la Libye et la chute du régime du dictateur Kadhafi, méritent mieux que des bombardements d’un militaire décidé à prendre le pouvoir par la force des armes.

Monsieur le Président, je suis sérieusement inquiet que la France soutienne et accompagne un criminel, comme Khalifa Haftar, pour qu’il arrive au pouvoir par les armes.

Plus généralement, il est regrettable de constater que la position de la France a toujours été défavorable aux Berbères. Ces derniers qui résistent depuis des siècles et qui sont livrés à l’agression permanente, parfois barbare, des tenants de l’idéologie arabo-islamiste qui œuvrent pour l’éradication de la berbérité et de l’identité profonde de l’Afrique du nord. Les Berbères ne comprennent pas pourquoi la France assiste indifférente à un véritable ethnocide multiforme qui les vise. Je vous laisse imaginer, Monsieur le Président, le sentiment de nombreuses et de nombreux Berbères lorsqu’ils constatent que les forces de la République française appuient des régimes criminels aux pratiques parfois moyenâgeuses. Et comme c’est le cas en Libye aujourd’hui, les Berbères sont scandalisés de voir les forces de la République française appuyer et accompagner un criminel de guerre dans son aventure pour la prise de pouvoir par la force à Tripoli en vue de l’instauration d’un régime militaire, voir despotique. Les Berbères ne comprennent pas comment la France qui a aidé les Libyens à se débarrasser d’un despote puisse œuvrer aujourd’hui à porter au pouvoir, et par les armes, un militaire aventurier.

Monsieur le Président, connaissant votre attachement à la paix et à la Liberté, je suis sûr que vous allez user de votre pouvoir et votre influence pour faire cesser cette guerre au moment où l’Humanité toute entière fait face à une crise sanitaire inédite. Je suis sûr que vous avez les moyens d’agir pour aider les Libyens à trouver une solution à la crise qui secoue leur pays depuis 2014 notamment.

Enfin, je suis sûr que vous saurez être attentif aux exigences des Berbères qui représentent une véritable troisième voix, seule à même de mettre la Libye sur la voie de la paix et du progrès. La France ne pourra rester indifférente devant les aspirations des Berbères et se doit d’en tenir compte dans ses efforts pour la recherche d’une solution à la crise libyenne, une solution qui devra, enfin, tenir compte des Berbères et de leurs intérêts. Et tout projet qui n’associé pas les Berbères est voué à l’échec, car les Berbères n’accepteront jamais de subir ce qu’ils ont combattu et qu’ils ont payé par le sang de leur jeunesse. Nous, Berbères à travers le monde, agirons pour leur apporter soutien et dénoncer toutes les politiques qui sacrifient les droits des peuples au profit d’intérêts quels qu’ils soient. Nous saurons être à leur côté et porter leur voix là où nous sommes.

Veuillez croire, Monsieur le Président, à mes salutations les plus distinguées.

Si vous optez pour l’envoi par voie postale, télécharger le fichier PDF ci-dessous, modifiez la date, notez vos noms-prénoms et cordonnées, signez et envoyez dans une enveloppe à l’adresse suivante :
Monsieur le Président de la République
Palais de l’Élysée,
55 rue du Faubourg-Saint-Honoré
75008 Paris, France.

Notez bien que vous n’avez pas besoin de timbre : l’affranchissement est gratuit jusqu’à 20 g.

Amazigh 24, l'essentiel de l'info amazighe

Le magazine amazigh de référence. Toute l'information des Amazighs ( Berbères ) fiable, validée par nos contributeurs experts, pertinente et actualisée.

Fil info en direct ( langue culture berbere ), communiqués du mouvement culturel et associatif amazigh, contributions, vidéos sur les Imazighen de Tamazgha et du monde entier, articles de qualité sur la langue berbère commune, les langues et cultures amazighes !

Maroc - Algérie - Libye  - Niger - Tunisie - Burkina Faso - Mauritanie - Egypte - Mali - Canaries / Azawad - Rif - Kabylie / Diaspora

©2020-2013 AMAZIGH 24 – Stéphane Arrami - Création et référencement de site Internet - Tous droits réservés
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram