Actualités berbères Algérie

Prisonnier politique, le Dr Kameleddine Fekhar souffre d'une inflammation du foie

Après sa récente visite du 10 janvier 2016, sa famille est choquée par son état de santé qui est tellement détériorée. Il n’a bénéficié d’aucun examen médical ni traitement qui requiert une attention particulière ou une prise en charge urgente.

Nous avons déjà publié plusieurs communiqués dénonçant les actes racistes perpétrés contre les militants des droits de l'Homme par les gardiens et l’administration de la prisons de Ghardaia. Ces agissements inhumains ont même provoqué le décès de deux amazighs, Afari Baouchi et Chikh Aissa dans des circonstances mystérieuses.

Kameleddine Fekhar

L’Assemblé Mondiale Amazighe dénonce la violation des droits des amazighs en Afrique du Nord à l'occasion du nouvel an 2963

Publié par Stéphane ARRAMI le jeu 24/01/2013 - 14:52
L’Assemblé Mondiale Amazighe dénonce la violation des droits des amazighs en Afrique du Nord à l'occasion du nouvel an 2963

L’Assemblé Mondiale Amazighe

Communiqué à l’occasion du nouvel an amazigh, Yennayer 2963

Tamazgha (Afrique du Nord) a connue, durant cette année, de nombreux événements relatifs à l’amazighité. Ceux-ci ont donné, un peu partout en Afrique-du-Nord, un sacré coup de main au débat sur la situation des Amazighs.  Après avoir fait le bilan d’une année de lutte amazighe, nous informons l’opinion nationale de chaque pays de Tamazgha et internationale de ce qui suit :

Un Comité National des Etudiants Démocrates Amazighs voit le jour en Algérie

Publié par Stéphane ARRAMI le dim 08/04/2012 - 00:59

Communiqué

Nous, étudiants des universités d’Alger, Bouira, Bejaia, Boumerdes, Sétif, Batna, Tizi Ouzou et Chlef réunis au campus de l’ITFC d’Alger, le jeudi 05 avril 2012, avons eu à débattre de la création d’un comité national des étudiants démocrates amazighs qui aura pour mission, entre autre, de :

* reprendre le flambeau des luttes pour les libertés démocratiques et les droits de l’Homme en Algérie ;

* Revendiquer, dans sa plénitude, l’identité nationale qui repose sur l’Amazighité, l’Arabité, la francophonie et l’islamité ;

Amazighité en Algérie - Après la répression la méthode de la regression

Résolution du CF Algérie du CMA

Réuni en conseil extraordinaire, le conseil fédéral Algérie du Congrès mondial amazigh (CMA), constate que la situation général des amazighs d’Algérie ne cesse de régresser en général. En effet que se soit en Kabylie, dans les Aurès, les Mzabs, les Chenouis, ou les Touaregs la situation est la même.

La dégradation de cette dernière ne prête guère à l’optimisme que se soit sur le plan politique, identitaire, culturel, économique ou social.

Amekti Ɛebdelqader Ɛellula

Ilmend umulli wis-18 n tmenɣiwt umeskar n timmuga d wesmug-asayes ameqqran « Ɛebdelqader Ɛellula », tiddukla tadelsant Numidya n Wehran ad tessudes ass n Sem 16/03/2012, deg usideg-ines

14 (t),00 - Tamsirt n tmaziɣt.

15 (t),00 - Allus amenzu n yakk tamezgunt « Turart n 7 twaculin » (yiwet tfelwit n « Di tmurt uɛekki ») n Ǧamal Benɛuf. Sɣur : « Tigawt d wawal »

17(t), 00 - Tafilt tagnennayt : Ɛebdelqader Ɛellula « mmi-s d ubabat n Leǧwad ».

Tiddulka Numidia Wehran

5, rue Amrani Ali (ex Montauban), centre ville.

Oran

Commémoration de l’assassinat du dramaturge Abdelkader Alloula à Oran

A l’occasion du 18ème anniversaire de l’assassinat du grand dramaturge « Abdelkader Alloula », l’association culturelle Numidya d’Oran organise ce vendredi 16 mars 2012 une journée commémorative.

Programme :

14:00 - Cours de tamazight. 1er enchainement (répétition) de la nouvelle pièce « Jeux des sept familles » (1 tableau de « Au pays de la farce ») de Djamel Benaouf. Par : la troupe « Tigawt d wawal/ Action et parole ».

17 h 00 - Table ronde : « Alloula fils et père de « El Adjouad – les généreux»

Association Numidia Oran

Silence : on casse encore de l’Amazigh en 2012

Publié par Ali KHADAOUI le mer 14/03/2012 - 11:34
Silence : on casse encore de l’Amazigh en 2012

Que se passe-t-il à Ait Bouâyach (et non bni Bouâyyach) ? Que se passe-t-il à Imider ? Que se passe-t-il dans l’Azawad, en Libye, en Tunisie, en Kabylie ? Que se passe-t-il dans les régions amazighes lointaines et marginalisées depuis toujours ? Le droit à l’information des citoyens n’est-il pas un droit fondamental ? Le droit de manifester pacifiquement sa colère devant tant d’injustices n’est–il pas un droit fondamental ?

S'abonner à Actualités berbères Algérie