Tourisme

Lounès Matoub - Porte-étendard des peuples amazighs et humaniste

Publié par Nassim Saïd le mer 27/07/2016 - 10:31

Poète, poète
Fais tonner ta voix
Les barbares sont là
Leurs armes ruissellent encore
Du sang de nos enfants
Et ils les lèvent très haut
Pour tuer ton chant.


LE DEUIL DU CERISIER, Poème dédié à Matoub Lounès, 1999, Iskander Sami.

Étiquettes