Prénoms

TISMA Amazigh 24 : un guide complet des prénoms

Notre guide regroupe une sélection de plus de 2600 prénoms usuels d'origine amazighe, des prénoms historiques qui proviennent de sources livresques ou de suggestions d'internautes.

Non seulement les prénoms amazighs (berbères) existent toujours mais ils sont en pleine résurrection depuis le début des années 80.

Les politiques d'arabisation ont largement contribué à ostraciser les autochtones berbères, arabisant les noms de lieux, les noms de famille, les noms de communes, interdisant de donner des prénoms à consonance berbère aux nouveaux nés. Cette ségrégation est inspirée du modèle nazi syro-germanique.

La reberbérisation et l'abandon des prénoms arabo-islamique est actuellement un phénomène de masse aussi bien pour les nouvelles naissance que par le prénom usel.

L'effacement identitaire amazigh par les prénoms arabo-islamiques

Les prénoms berbères dérangent toujours les tenants de l'arabisation en Afrique du Nord, ceux-là même que le poète kabyle assassiné, Matoub Lounès surnommait la "tharwa n'bakhta" la descendance de Baktha. Dans la phraséologie du poète "bakhta" désigne le parti des Baathistes. Cette doctrine panarabiste qui signifie en français "résurrection" a vu le jour en 1947 à Damas. L'Afrique du Nord demeure sous l'emprise de cette uniformisation forcenée renforcée par l'héritage colonial du centralisme jacobin.

Kamel Mezoued, éducateur spécialisé explique assez bien dans une vidéo diffusée sur Arte TV le processus d'arabisation des prénoms kabyles amorcé par la colonisation française.

A ce jour, un très grand nombre de prénoms berbères sont encore interdits. De nombreux parents se voient régulièremen refuser l'inscription de leur enfant par les officiers d'état civil.

La levée de l'interdiction : un bras de fer pour la démocratie en Afrique du Nord

Il n'est pas illégal de porter un prénom berbère mais les législations arabo-musulmanes des pays nord-africains disposent de leurs propres listes officielles avec des seuils de tolérances variables par régions.

Sont ainsi omis des nomenclatures, ceux qui sont plus représentatifs ou les plus symboliques, comme par exemple Gulussa le roi berbère de l'Antiquité, la reine Dihya qui avait combattu l'invasion arabe, Senifer, mère du roi aguellid Massinissa réunificateur de l'Afrique du Nord...

Kabyle.com a rapporté une liste des 300 prénoms amazighs approuvés par l'Etat algérien en 2013. Porter un prénom autochtone amazigh est le premier acte de résistance à l'effacement d'un peuple !

Stéphane ARRAMI

Amazigh 24, l'essentiel de l'info amazighe

Le magazine amazigh de référence. Toute l'information des Amazighs ( Berbères ) fiable, validée par nos contributeurs experts, pertinente et actualisée.

Fil info en direct ( langue culture berbere ), communiqués du mouvement culturel et associatif amazigh, contributions, vidéos sur les Imazighen de Tamazgha et du monde entier, articles de qualité sur la langue berbère commune, les langues et cultures amazighes !

Maroc - Algérie - Libye  - Niger - Tunisie - Burkina Faso - Mauritanie - Egypte - Mali - Canaries / Azawad - Rif - Kabylie / Diaspora
©2019-2013 AMAZIGH 24 – Stéphane Arrami Consultant SEO formateur - Citywizz Communications Tous droits réservés
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram