Mort du « Maestro » de l'ahidous Moha Oulhoucine Achibane

Moha Oulhoucine Achibane nous a quittés ce vendredi 19 février 2016 à l’âge de 113 ans. Le grand maître de l'ahidous s’est éteint dans son village d’Azrou Aït Lahcen (dans la province de Khénifra Moyen Atlas).

Il a été pendant plus de 60 ans de carrière chanteur, danseur et chef d’orchestre. Poète engagé, il participa aux combats de la Seconde Guerre mondiale en tant que soldat dans le bataillon marocain au sein des forces alliées contre les nazis, puis dans a lutte contre l’occupation française au Maroc et pour l’indépendance, rejoignant les résistants des montagnes du Moyen Atlas.

Son surnom de « Maestro » lui a été donné par l’ancien président américain, Ronald Reagan, séduit par sa performance lors d’une tournée à Walt Disney en 1984. Il fut aussi surnommé « l’Aigle », suite à une de ses danses et à ses mouvements fluides et agiles.

En 1982, il fut le premier Marocain à allumer le flambeau de la Coupe du Monde, en Espagne.

Image retirée. Moha Ulhucin Acivan aux côtés de membres de l'Assemblée Mondiale Amazighe
Rubriques