L'Algérie tente de mystifier l'histoire et la culture amazighe

Publié par Stéphane ARRAMI le dim 28/01/2018 - 21:34

Les autorités culturelles algériennes après s'être accaparé de Yennayer, se rendant maître des festivités et de la visibilité des célébrations du jour de l'an berbère, projettent de classer le couscous comme patrimoine culinaire arabe de leur pays. Cette volonté délibérée de confondre les Imazighen (les Berbères) et leur civilisation dans un ensemble arabo-musulman et national relève d'une stratégie d'expropriation culturelle savamment calculée. Presque aussi imperceptible et pernicieuse que cet impropre vocable 'maghrébin qui amalgame des millions de Berbères', le pouvoir entend domestiquer le peuple autochtone jusque dans ses plats les plus représentatifs, ses modes de vie. La directrice de l'Institut Tazzla pour la Diversité Culturelle à Palo Alto, Helene Hagan écrit à l'Unesco pour sensibiliser sur les conséquences ravageuses d'une telle dépossession du patrimoine des Amazighs.

Mme Audrey Azoulay

Directrice Général de l’UNESCO

7 Place Fontenay 73352 CEDEX 7, Paris, France

Chère Madame la Directrice d'UNESCO :

Je viens d'apprendre par un article publié par l'agence de presse France 24 que vous envisagez l'inscription au patrimoine mondial du Couscous comme étant un plat "Maghrébin" plutôt que Tunisien, Algérien ou Marocain. Faire cela serait une erreur historique de taille, et un affront à la population Amazighe d'Afrique du Nord. Toutes les données archéologiques à ce sujet révèlent que la préparation du couscous en Afrique du Nord précède l'arrivée et installation des Arabes dans cette région: le couscous était un aliment de base de la population Amazighe établie pendant des millénaires dans la région allant de la Libye à l'Océan Atlantique et couvrant la Tunisie, l'Algérie et le Maroc.

La notion de "Maghreb" que l'organisation d'UNESCO a l'intention d'utiliser pour désigner ce plat Amazigh, (selon l'article de France 24) est de provenance Arabe. C'est un mot Arabe qui a été plaqué sur la région, signifiant "pays du coucher du soleil" par rapport à une orientation Arabe du Moyen Orient.

L'Afrique du Nord n'est le "Maghreb" que pour ces Arabes, et non pour les populations autochtones Amazighes. Donc, le couscous qui a existé dans cette région que les autochtones appellent "Tamazgha" ne peut être qualifié de "Maghrébin" que par ignorance et mauvaise foi. Je vous prie de ne pas donner suite à une telle idée malencontreuse et vous remercie de ne pas mystifier l'histoire une fois de plus en ce qui concerne le patrimoine et la culture Amazighes d'Afrique du Nord.

Avec mes remerciements les plus respectueux,

Hélène E. Hagan,

Anthropologue Directrice de l'Institut Tazzla pour la Diversité Culturelle Productrice du Festival du Film Amazigh, Etats-Unis

Rubriques
Thèmes associés

Commentaires

Publié par mohammed hifad le mar 30/01/2018 - 11:22

Permalien

Tam-az-Râ
Je suis aussi bien contre l’utilisation du vocable « maghrébin » d’origine arabe et à connotation coloniale et raciste pour nous les Amazighs et je préfère le nom amazigh originel de Tamazgha .
Cette orientation par rapport à l’Orient , signifie avant l’islam , par rapport à l’Egypte pharaonique amazighe , le côté oriental de la grande Tamazgha amazighe.
Cette orientation par rapport à l’Egypte précède l’arrivée des bédouins chez nous.
Le mot Tamazgha , en tachelhite signifie :
Tam= celle qui
Az :sois près de ou qui est près de
Gha=Râ, le dieu du disque solaire de la mythologie égyptienne et amazighe selon le contexte de l’époque.
D’où : Tam-az-Râ
Le soleil couchant donne l’impression de loin d’être près du sol et c’est normal que notre terre soit désignée par d’autres amazighs comme nous et dans notre langue de Tamazight, terre près du dieu Râ,du disque solaire qui donne l’impression de descendre tout près d’elle.
Si le nom de « maghrébin « était dû à une orientation d’origine bédouine le nom serait arabe avant l’islam.

Publié par Gisèle le mar 30/01/2018 - 22:10

Permalien

La dépossession identitaire ainsi que culturelle est indigne de la part d'un gouvernement .Au contraire il devrait ce réjouir être fière de ce peuple ancestrale qui résiste à tout les temps et qui fait la richesse du pays.

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.