Motion de soutien adoptée au congrès du CMA à Tunis

Publié par Rédaction Amazigh 24 le mar 30/10/2018 - 11:57

Motion de soutien

L’assemblée internationale du CMA réunie à Tunis du 26 au 28 octobre 2018, dénonce avec force les incarcérations abusives des Rifains au Maroc et des Mozabites en Algérie.
Elle exprime à ces victimes de l’oppression, leurs sentiments de fraternité et leur total soutien.

Une nouvelle fois le CMA exige leur libération sans conditions.

Dans le Fezzan (sud de la Libye), plusieurs dizaines de familles Kel-Tamacheq sont privées de documents d’identité et par conséquent leurs membres sont privés de liberté de
circulation et interdits d’accès aux services publics de base, tels que la santé et l’éducation pour les enfants. Conformément aux conventions internationales, le CMA demande
instamment aux autorités libyennes de délivrer des documents d’identité aux membres de ces familles sans délai.

Le CMA rappelle également que la nouvelle Constitution libyenne ne peut en aucun cas ignorer la question amazighe. L’exclusion si elle était confirmée de cette question, porte en elle le risque réel de division et de partition du pays.

En Algérie, le CMA salue la mobilisation citoyenne courageuse des lycéens en Kabylie en faveur de leur langue maternelle. En décidant de boycotter l’école algérienne tant que celle-ci pratique la discrimination et la marginalisation de la langue amazighe, ils expriment tout simplement leur rejet de cette forme de racisme d’Etat. Le gouvernement algérien doit donner à la langue amazighe sa place pleine et entière comme langue officielle à égalité avec l’arabe, la 2ème langue officielle du pays.

Tunis, 16/10/2968 – 28/10/2018
Les participant-es au 8ème congrès du CMA.

Étiquettes