Livres berbères

Réédition du roman historique La Kahéna la princesse berbère

« LA KAHENA- Jeanne d’Arc berbère » “Un des caractères particuliers de nos romans, écrivaient les Goncourt en janvier 1861, ce sera d’être les romans les plus historiques de ce temps-ci, les romans qui fourniront le plus de faits et de vérité vraies à l’histoire morale du siècle ». Ils ont affirmé, à maintes reprises, que leur roman était une œuvre d’observation et que « l’idéal du roman, c’est de donner avec l’art la plus vive impression du vrai humain quel qu’il soit ».

Taârabt-tinneslemt n usekkak

Il est bien connu que dans l'histoire des peuples, rien n'est définitivement acquis ni figé pour toujours, qu'il s'agisse de conflits de délimitation de frontières entre nations, de luttes idéologiques, de lignes politiques ou économiques ou de religions. Tant qu'il y a des Hommes qui luttent, des peuples unis ou ennemis, ils peuvent à tout moment changer le cours des choses et tracer la voie qui correspond à leurs intérêts. L'histoire est vivante, mouvante, comme le sont les humains.

Histoire de la pensée nord-africaine

Histoire et perspectives méditerranéennesCet ouvrage montre comment la culture propre à l'Afrique du Nord est présente dans la réflexion de ses parlants, bien qu'ils choisissent de l'écrire dans l'expression des Conquérants (en l'occurrence le grec et le latin). Le noyau de l'étude est une approche historique et critique des œuvres "grecques et latines" écrites par des Africains qui ont fait date dans la littérature universelle. Qui sont ces penseurs nord-africains ? Sont-ils de naissance amazighe ? Que disent-ils de leur communauté ?

Écrire l'amazigh - Vers une langue et une grammaire unifiées

Écrire l'amazigh pose les bases d'une grammaire unifiée pour une des langues les plus anciennes du bassin méditerranéen. Cet ouvrage didactique de Chérif Arbouz est un pas majeur vers la normalisation des règles d'écriture d'une langue demeurée jusqu'à présent, essentiellement orale.

La Kahina, reine des Aurès

Fille aînée d'un grand chef des Aurès, Dahya n'a jamais connu de contraintes. Des femmes de sa tribu, elle possède la beauté farouche, des hommes, le courage indomptable. Elle a dix-huit ans en 683 quand elle livre aux côtés d'Aksel, le plus brave des guerriers berbères, un combat sans merci contre l'envahisseur arabe. La tête de l'invincible Uqba tombe sous son cimeterre, affront inimaginable en ces temps anciens où jamais une femme ne se serait aventurée sur un champ de bataille ! Ce jour-là nait la légende de la Kahina, la prophétesse qui lit l'avenir en regardant danser les flammes.

Femmes Amazighes, chants et gestes de travail des femmes de l'Atlas marocain

«Sur le chemin des femmes des peuples éleveurs et cultivateurs de l’Atlas marocain, j’ai rencontré la femme amazighe. Cette femme qui tisse au cœur des montagnes. Ces femmes qui tissent et nourrissent le lien avec elles-mêmes, dans l’expression de leur création, en relation intime avec la nature. De leurs mains nues et de leurs pieds dans la rivière, elles traversent des pratiques ancestrales de tissages, symboles et viviers de leur intime féminin, subtilité intérieure.»

Assewi L'art de la cuisine kabyle

  Recettes kabyles ancestrales, recueillies par Hadjila Djenadi, enseignante à Sidi Aïch (Vgayet -Kabylie). L'ouvrage vise à transmettre un savoir-faire et un patrimoine gastronomique à travers les siècles.

La Berbérie

Né le 20 janvier 1913, à Sidi Naamane (Tigzirt sur Mer), Tahar Oussedik est mort le 26 octobre 1994, à Alger. Enterré, selon son vœu, à Aïn El-Hammam, berceau de sa famille. La vie de Tahar Oussedik a été pétrie de deux sentiments forts: l´amour de la patrie, depuis son village d´Asqif Entemana et la foi en la jeunesse algérienne. A cette jeunesse, il a voulu dire qu´être algérien c´était se réclamer fièrement, de la la Kahina. de L ´la Fat ´ma N´Soumeur, de Boubeghla, d´El-Mokrani, de Malika Gaïd et de la lutte de libération nationale.

Contes berbères

21 contes traditionnels (Algérie, Maroc, Tunisie…) illustrés.