Le prénom amazigh Ili interdit au Maroc

La législation marocaine continue d'interdire l’usage de certains prénoms amazighs pour des raisons politiques et identitaires arabo-musulmanes. La Fédération nationale des associations amazighes marocaines dénonce le refus d'enregistrement civil du prénom de petite Amazighe "Ili" Almzdadh en date du 15 Juin 2016 à Meknès.

Une plainte a été déposée auprès du gouvernement et des instances internationales. 43 dossiers similaires de discrimination raciale sont actuellement pris en charge par les associations de défense des droits de l'homme berbères.

Le prénom Ili vient de la racine "ell" qui signifie celle qui existe qui est chère pour les parents (variantes : ilissen leur part, leur bien, leur être"). Cette nouvelle atteinte au droit privé et collectif a de quoi atteindre tous les Berbères dans leur chair !

Rubriques
Edition