Colloque sur les sociétés amazighes - Appel à communications

Publié par Stéphane ARRAMI le mar 20/09/2011 - 10:53

Sociétés berbères: Nouvelles approches à l’espace, au temps et aux processus sociaux
Colloque annuel de l’Institut Américain d’Études Maghrébines
29 juin – 02 juillet 2012
TALIM, Tanger, Maroc


Organisatrices:
Katherine E. Hoffman (Northwestern University)
Jane Goodman (Indiana University, Bloomington)


Appel à communications (délai : 31 octobre 2011)


Depuis le milieu du XIXè siècle, les populations amazighes (Berbères) de l’Afrique du Nord constituaient des sujets ethnographiques par excellence pour différentes finalités, que ce soit coloniale, militaire, missionnaire, nationaliste ou académique. Au centre de cet intérêt pour les populations amazighes, il y avait un effort continu qui consistait à répertorier leurs langues, leurs lois, leurs coutumes, leurs institutions et leurs modes de vie. Plus tard, les Amazighs (Imazighen) font de ce regard sur eux-mêmes une manière de se faire une place dans le tissu national ou de redéfinir celui-ci.

Les recherches récentes sur les populations amazighes fournissent d’importantes corrections aux récits officiels qui ont longtemps façonné la compréhension à la fois des régions amazighophones et de leurs relations à l'État-nation. Ces recherches novatrices ont été possibles grâce à d’autres historiographies qui ont permis à la fois de formuler de nouvelles interprétations des archives françaises et de regarder de plus près les vieilles sources locales afin de problématiser l'appartenance ethnique et la solidarité amazighe.

De nouveaux travaux de recherche de terrain, tout aussi importants, ont été menés dans une perspective ethnographique, par des anthropologues, sociologues, historiens et d’autres chercheurs dont les approches sont fondées sur l'observation participante prolongée et la reproblématisation des pratiques sociales déjà décrites.

Le colloque AIMS 2012 tente d’explorer de nouvelles approches situant les Amazighs dans l’espace, le temps et les processus sociaux. Nous invitons les chercheurs, toutes disciplines confondues, à soumettre des propositions de communications sur des questions spécifiques axées sur des recherches originales en évitant les généralités sur le mouvement amazigh, les descriptions de la situation amazighe et les synthèses de lectures.


Les thèmes qui pourraient être examinés dans le colloque AIMS 2012 incluent les axes suivants (et d’autres éventuellement) :

• Populations amazighes en dehors des zones montagneuses et des enclaves sahariennes (par ex. les émigrants internes vers les villes arabophones) ;
• Connexions entre les différents groupes amazighs au sein ou à travers les frontières étatiques ;
• Configurations antérieures ou alternatives de l'ethnie amazighe ;
• Articulation entre les formes d’expression culturelles et esthétique amazighophones et arabophones (par ex. les trajectoires littéraires ou musicales) ;
• Engagement des acteurs des droits amazighs dans les débats de la société civile ;
• Articulations entre le mouvement amazigh et les différents mouvements sociaux (indigènes, religieux, ou autres) au sein et au-delà de l'Afrique du Nord ;
• Droits culturels et développement économique ;
• Significations et usages des terres ;
• Réorganisation des frontières régionales et administratives ;
• Changement et évolution des formes de média et de l'identité amazighe (radio, cassette, CD, internet) ;
• Nouvelles configurations de la question linguistique amazighe en Afrique du Nord ;
• Interprétations contemporaines des faits patrimoniaux amazighs (par ex. la poterie, l'art), des coutumes amazighes (par ex. Yennayer, Ayrad), ou du substrat linguistique amazighes en toponymie ou emprunts syntaxiques et grammaticaux dans les régions arabophones.


Le colloque AIMS 2012 se déroulera sous forme d'atelier. Les communications soumises par les participants (25 pages chacune) seront distribuées à l’avance aux participants. Il est demandé à tous de lire tous les textes avant la tenue du colloque et chaque participant aura un discutant-participant qui animera le débat. Les textes peuvent être rédigés en anglais ou en français, et nous prévoyons des débats dans toutes les variétés linguistiques de l'Afrique du Nord.

L'objectif sera de tenir des discussions exploratoires plutôt que programmatiques, didactiques ou polémiques. Le colloque permettra aux participants d'examiner les façons dont les pratiques sociales, les institutions, les esthétiques et les terres sont reconfigurées par rapport aux ordres sociaux auxquels les Amazighs participent.
Les participants intéressés doivent envoyer aux organisatrices du colloque Katherine Hoffman ([email protected]) et Jane Goodman ([email protected]) avant le 31 octobre 2011:
• Le titre et le résumé de leurs communications en format Word (300 mots maximum)
• Un bref curriculum vitae incluant le nom, l'affiliation et les principaux travauxacadémiques en format Word (4 pages maximum)


Un accusé de réception sera envoyé au postulant dès réception de son résumé. Les participants retenus et en liste d’attente seront avisés avant le 15 décembre 2011.
Les versions définitives des communications sont à envoyer au plus tard le 1 avril 2012. Si les participants retenus ne transmettent pas leurs communications définitives avant cette date, les organisatrices seront dans l’obligation de recourir aux participants de la liste d’attente.

Rubriques

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Flux d'actualités berbères